Qu’est-ce que la densité mammaire?

La composition des seins de chaque femme est unique. Chaque femme a des tissus gras, des glandes et des tissus fibreux dans les seins, mais les proportions de ceux-ci varient d’une femme à l’autre. Il existe 4 catégories de densité mammaire.

Que signifie avoir les seins denses? Sont-ils courants?

La composition des seins de chaque femme est unique. Chaque femme a des tissus gras, des glandes et des tissus fibreux dans les seins, mais les proportions de ceux-ci varient d’une femme à l’autre.

Les seins denses sont ceux qui comptent plus de 50 % de tissus fibreux et de glandes. 

Les seins denses sont fréquents. Chez les femmes âgées de 40 à 74 ans, 43 % ont les seins denses. Les seins deviennent généralement moins denses et plus gras avec l’âge.

  • 56 % des femmes dans la quarantaine ont des seins denses.
  • 37 % des femmes dans la cinquantaine ont des seins denses.
  • 27 % des femmes dans la soixantaine ont des seins denses.

Il est normal d’avoir les seins denses. Toutefois, les femmes doivent savoir si elles ont les seins denses pour pouvoir en comprendre les répercussions.

Comment détermine-t-on ma densité mammaire?

La densité mammaire est évaluée par le radiologue qui examine votre mammographie. Jusqu'à présent, c'est seulement en Nouvelle Écosse que l'on peut utiliser entre autres des logiciels automatisés pour calculer la densité mammaire. La densité mammaire n'est pas déterminée par la fermeté ou la taille des seins et vous ne pouvez pas la déceler à l'oeil nu ou au toucher. C'est uniquement après un examen clinique que quelques professionnels de la santé vous indiqueront que vous avez les seins denses. La densité mammaire n'est jamais découverte au toucher. 

Avoir les seins denses ne signifie pas avoir les seins granuleux.

Comment catégorise-t-on la densité mammaire au Canada?

La densité mammaire est définie selon 4 catégories mais les désignations de ces catégories varient d'une province à l'autre.

Certaines provinces classent les catégories en utilisant des pourcentages (0 à 100%), d'autres utilisent des lettres (A, B, C, D). Certaines autres provinces opteront pour une description littérale. 

** LES SEINS D’UNE DENSITÉ SUPÉRIEURE À 50 %, OU CEUX DES CATÉGORIES C et D, SONT CONSIDÉRÉS DENSES.
Le tissu des seins denses pourrait masquer de petites tumeurs et rendre une mammographie moins précise.

Densité des tissus de moins de 25 % | Catégorie A | Presque entièrement gras.
Les seins ont peu de tissus fibreux et glandulaires et sont principalement composés de tissus graisseux. Une mammographie serait probablement en mesure de détecter une anomalie.

Densité des tissus de 25 à 50 % | Catégorie B | Zones dispersées de tissus à densité fibroglandulaire.
Les seins contiennent des zones dispersées de tissus fibreux et glandulaires, mais aussi beaucoup de tissus graisseux.

Densité des tissus de 51 à 74% | Catégorie C | Densité hétérogène
Les seins renferment des zones de tissus fibreux et glandulaires dispersées de façon uniforme, ce qui rend difficile la détection des petites masses au moyen d’une mammographie.

Densité des tissus de 75 % ou plus | Catégorie D | Densité extrême des seins
Les seins contiennent beaucoup de tissus fibreux ou glandulaires, ce qui rend encore plus difficile la détection d’une tumeur cancéreuse au moyen d’une mammographie.

Dans quelle catégorie vous situez-vous?

Combien de femmes ont des seins graisseux? Des seins denses?
  • 10% des femmes sont dans la catégorie de densité la plus basse, connue sous le nom de seins "gras". 
  • 40 % des femmes sont dans la catégorie "zones de densité dispersées"
  • 40 % des femmes se situent dans la catégorie Heterogeneously Dense Breasts/Category C/50-75% (considered dense breasts).
  • 10 % des femmes sont dans la catégorie de la plus haute densitéExtremely Dense/ Category D/>75% (considered dense breasts).

Plus la densité est élevée, plus le risque de cancer du sein est élevé et plus la possibilité qu’une tumeur ne soit pas détectée augmente.

 

Quels sont les facteurs qui ont une incidence sur la densité mammaire?

ÂGE : Les seins denses sont plus fréquents chez les femmes jeunes. En vieillissant, les seins deviennent normalement moins denses, mais ce n’est pas toujours le cas.

  • 56 % des femmes dans la quarantaine ont les seins denses.
  • 37 % des femmes dans la cinquantaine ont les seins denses.
  • 27 % des femmes dans la soixantaine ont les seins denses.

MÉNOPAUSE: Après la ménopause, la densité diminue normalement, mais ce n’est pas toujours le cas.

ETHNICITÉ: Chez les femmes asiatiques on retrouve un pourcentage élevé de seins denses. Chez les femmes asiatiques on retrouve un pourcentage élevé de seins denses.

HÉRÉDITÉ: La densité mammaire peut être héréditaire.

THS: La densité mammaire augmente chez les femmes qui suivent un traitement hormonal substitutif.

TAILLE DES SEINS: Une taille plus petite de seins est liée à une plus haute densité.

GROSSESSE/ALLAITEMENT: Les seins deviennent plus denses pendant cette période.

POIDS: Un indice de masse corporelle élevé est inversement lié à la densité.

INHIBITEURS DE L’AROMATASE ET TAMOXIFÈNE: L’utilisation de ces médicaments contre le cancer diminue la densité.

Et si je n’ai pas les seins denses?

Les études révèlent que des mammographies régulières réduisent la mortalité. Même si vous n’avez pas les seins denses, d’autres facteurs peuvent vous exposer à un risque accru. Parlez à votre médecin ou votre infirmière praticienne au sujet de vos antécédents. Les femmes à risque élevé seront probablement soumises à une IRM et à une mammographie. Le dépistage sauve des vies.

Young Caucasian adult woman examining her breast for lumps or signs of breast cancer
why breast density matters

Pourquoi la densité mammaire est-elle importante?

Les seins denses empêchent la détection de cancer, car le tissu mammaire dense et le tissu cancéreux apparaissent en blanc sur les mammographies. Cela crée un effet de camouflage.

Comment ma densité mammaire affecte-t-elle ma mammographie?

Il est difficile pour les médecins de dépister le cancer dans des seins denses puisque LE TISSU CANCEREUX ET LE TISSU DENSE APPARAISSENT TOUS LES DEUX EN BLANC sur une mammographie. Cela crée un effet de camouflage. Les tissus graisseux permettent une meilleure pénétration des rayons X et apparaissent en noir ou en gris foncé sur une mammographie; le contraste fait en sorte que le cancer est détecté plus facilement dans les seins graisseux. Les mammographies sont précises à 98 % chez les femmes avec des seins graisseux, mais seulement à 50 % chez les femmes avec les seins les plus denses (seins extrêmement denses/catégorie D, tissus denses > 75 %).

Références:

Kolb, T., Lichy, J., & Newhouse, J. (2002). Comparison of the performance of screening mammography, physical examination, and breast US and evaluation of factors that influence them: an analysis of 27,825 patient evaluations. Radiology. (225):165–17.
Voir l’étude 

Is 3D Mammogram (TOMOSYNTHESIS) more effective for dense breasts?

La tomosynthèse (mammographie 3D) est utilisée dans quelques provinces en tant qu’outil de dépistage, mais pour l’instant elle est surtout utilisée comme outil de diagnostic. Elle a pour effet d’augmenter la détection du cancer invasif de 1 à 2 cancers supplémentaires pour 1 000 femmes. Elle est toutefois moins efficace lorsque que la densité augmente. La tomosynthèse ne détecte pas beaucoup de cancers chez les femmes ayant les seins les plus denses (femmes dont la densité des tissus est supérieure à 75 %/seins extrêmement denses).

Une échographie complémentaire détecte plus de cancers dans les seins denses qu’une tomosynthèse. Les données des 40 dernières années indiquent que la mammographie n’est pas une mesure suffisante chez les femmes avec des seins denses.

Comment ma densité mammaire influe-t-elle sur mon risque de cancer?

Les deux plus grands facteurs de risque pour le cancer du sein sont le fait d’être une femme et le vieillissement. La densité mammaire est l’un des nombreux facteurs de risque.

A recent large scale study shows breast density is a more prevalent risk factor than family history. The greater the density, the higher the risk of getting breast cancer.  

Les femmes ayant le plus haut niveau de densité mammaire (catégorie D : tissus denses > 75 %) présentent de 4 à 6 fois plus de risques de développer un cancer que les femmes ayant le plus bas niveau (catégorie A : tissus denses < 25 %).  

De plus, étant donné que les mammographies détectent 50 % des cancers chez les seins denses contre 98 % des cancers chez les seins graisseux, le cancer détecté chez les seins denses est normalement à un stade avancé, ce qui pourrait entrainer un pronostic plus sombre.

Références: Boyd, N., Guo, H., Martin, L., Sun, L., Stone, J., Fishel, E., Jong, R., Hislop, G., Chiarelli, A., Minkin, S., and Yaffe, M. (2007, Jan.). Mammographic density and the risk and detection of breast cancer. New England Journal of Medicine, 356:227-236.  Voir l’étude

Engmann N, Golmakani M, Miglioretti D, Sprague B, Kerlikowske K, for the Breast Cancer Surveillance Consortium. (2017, Feb 2.) Population-Attributable Risk Proportion of Clinical Risk Factors for Breast Cancer. JAMA Oncol.   Voir l’étude

Et si j’ai les seins denses?

Discutez de votre catégorie de densité et de tout autre facteur de risque comme la génétique, les antécédents familiaux et les biopsies précédentes afin de comprendre votre risque global de cancer.

De quoi dois-je discuter avec mon professionnel de la santé?

Discutez de votre catégorie de densité et de tout autre facteur de risque comme la génétique, les antécédents familiaux et les biopsies précédentes afin de comprendre votre risque global de cancer.

Si vous avez des seins denses, parlez à votre médecin ou à votre infirmière praticienne au sujet d’examens de dépistage supplémentaires comme l’échographie puisqu’une mammographir "normal' "NORMAL" pourrait être fausse. Les tissus denses peuvent masquer le cancer. L’échographie permet de détecter des cancers supplémentaires. Vous êtes le meilleur plaidoyer pour votre santé et vous devriez peut-être demander des examens supplémentaires.

COMMENT PLAIDER EN FAVEUR D’UN DÉPISTAGE SUPPLÉMENTAIRE?
Pour les femmes avec les seins denses, il N’EXISTE PAS de protocole canadien pour demander une échographie de dépistage à moins qu’une anomalie ne soit détectée au moyen d’une mammographie ou d’un examen clinique. Cependant, nous savons que la détection précoce est essentielle.

Si vous désirez subir un examen de dépistage supplémentaire, faites-vous entendre et faites savoir à votre médecin ou à votre infirmière praticienne que vous connaissez les risques suivants:

  • The increased cancer risk associated with dense breasts. Dense breasts are an independent risk factor. Dense breasts are a more prevalent risk factor than family history.
  • The unreliability of mammography for dense breasts because of the camouflaging effect. Both cancer and dense tissue appear white on a mammogram. This affects both categories of dense breasts.
  • The high level of interval cancers for women with dense breasts- cancers detected in between screenings when a woman feels a lump after a negative mammogram.
  • La capacité avérée des échographies et des IRM à détecter d’autres tumeurs cancéreuses non identifiées au préalable par une mammographie.

Rappelez-vous : dans la plupart des cas, lorsqu’un examen de dépistage supplémentaire est effectué, on NE DÉCOUVRE PAS de cancer du sein.

5 étapes à prendre afin de minimiser vos risques.
  1. Parlez avec votre médecin de votre densité mammaire, de tous les facteurs de risque liés au cancer du sein et de vos meilleures options de dépistage.
  2. Effectuez régulièrement un auto-examen entre les examens de dépistage. Un résultat de mammographie normal pourrait ne pas être exact.
  3. Pour améliorer le dépistage précoce, envisagez des examens supplémentaires, comme l’échographie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) si vous présentez un risque élevé.
  4. Envisagez des changements liés à votre style de vie comme l’alimentation, l’exercice, la consommation d’alcool et la thérapie hormonale pour diminuer votre risque de cancer.
  5. Continuez de passer des mammographies, car elles permettent de détecter les calcifications, qui peuvent être le signe le plus précoce de cancer.
Pourquoi l’échographie est-elle avantageuse chez les femmes avec des seins denses?

L’échographie peut détecter un petit cancer à un stade précoce avant qu’il ne se propage dans les ganglions lymphatiques.

Les études montrent que pour chaque 1 000 femmes examinées et qui présentent des seins denses, l’échographie permet de détecter 3 à 4 autres cancers qui n’étaient pas visibles sur une mammographie. that were not seen on mammogram.

Plusieurs études à grande échelle révèlent qu’ une échographie en complément à une mammographie peut augmenter la détection de cancer jusqu’à 97 % chez les femmes avec des seins denses.

On sait depuis 1995, date à laquelle le premier article a été publié dans la revue Cancer que l'échographie est capable de détecter des cancers avec de petits ganglions invasifs négatifs chez les femmes avec des seins denses.

Au Japon, un dépistage par échographie supplémentaire est enclenché et il permet une meilleure détection des cancers et une réduction de leurs intervalles d'apparition.

Berg, W, Blume, J., Cormack, J. et al. (2008). Combined screening with ultrasound and mammography vs. mammography alone in women at elevated risk of breast cancer. JAMA, 299: 2151-63. 

Pourquoi l’échographie n’est-elle pas utilisée chez les femmes avec des seins denses?

L’échographie est utilisée lorsqu’une anomalie est détectée au moyen d’une mammographie ou d’un examen clinique. Elle n’est pas utilisée dans le cadre du dépistage, car il s’agit d’un examen qui peut être influencés par plusieurs facteurs, donnant ainsi lieu à de faux positifs c'est-à-dire. une anomalie autre que le cancer. Les faux positifs sont inévitables lors du dépistage et très peu de tests identifieront un cancer. Si vous voulez passer une échographie, faites-en la demande et défendez vos droits. Les échographies, en plus des mammographies, sont importantes pour les femmes avec des seins denses, car les mammographies peuvent ne pas détecter les cancers en raison de l’effet de camouflage des tissus denses.

Et si mon praticien ne veut pas prescrire des tests de dépistage supplémentaires?

 

Si vous avez les seins denses et que vous voulez passer une échographie mais que votre médecin ou votre infirmière praticienne ne veulent pas la prescrire, vous pouvez consulter les établissements privés de votre province qui offrent des services d’échographie sans devoir produire une demande écrite d’un médecin.

Résidents de l’Ontario: Trois cliniques privées offrent des échographies mammaires tridimensionnelles (ABUS). Les régimes privés d’assurance-maladie peuvent couvrir une partie des coûts. Les cliniques sont situées à Toronto et à Barrie. Santé Canada a approuvé ABUS en 2011 en tant qu’outil de dépistage. Vous n’avez pas besoin d’une recommandation d’un médecin ou d’une infirmière praticienne. Pour en savoir plus au sujet des options du privé, la section options de dépistage présente des renseignements supplémentaires sur les options qui sont offertes dans le secteur médical privé.

Résidents de la Colombie-Britannique: MISE À JOUR en janvier 2019. Si votre médecin ou infirmière praticienne vous recommande de passer une échographie, le régime des soins médicaux couvre désormais l’échographie de dépistage chez les femmes avec des seins denses. Si ce n'est pas le cas, il existe des centres d'imagerie qui offrent des échographies par système portatif sans recommandation. En Colombie-Britannique, si l’échographie de dépistage ne vous a pas été recommandée, vous devrez défrayer les coûts (environ 250 $).

 

 

Qu’est-ce que l’échographie 3D?

L’échographie 3D, également connue sous le nom d’échographie automatisée des seins (ABUS), utilise des ondes sonores. Des milliers d’images sont créées et un logiciel les reconstruit pour faire une image en 3D.

Le système automatisé d’échographie mammaire (ABUS) a été approuvée par Santé Canada comme outil de dépistage et complément à la mammographie chez les femmes qui ne présentent aucun symptôme de cancer du sein. Des études montrent que l’échographie détecte 3,6 cancers supplémentaires pour chaque 1 000 femmes ayant passé un examen de dépistage. Elle est actuellement disponible dans le secteur médical privé en Ontario (Toronto et Barrie) et est couverte par l’assurance médicale provinciale de l’Alberta.

L’échographie 3D automatisée des seins (ABUS) peut augmenter le taux de détection du cancer du sein de 35,7 % chez les femmes ayant un tissu mammaire dense.  

Certains régimes d’assurance privée couvrent une partie des coûts de l’utilisation des ABUS. Informez-vous auprès de votre fournisseur de santé. De plus amples informations sur l’accès à ABUS sont disponibles ci-dessous.

Il y a trois cliniques privées en Ontario qui offrent l’échographie 3D automatisée des seins (ABUS). Les régimes privés d’assurance-maladie peuvent couvrir une partie des coûts. Les cliniques sont situées à Toronto et à Barrie. Santé Canada a approuvé ABUS en 2011 en tant qu’outil de dépistage. Vous n’avez pas besoin d’une recommandation d’un médecin ou d’une infirmière praticienne.

Devrais-je continuer à passer des mammographies si j’ai les seins denses?

OUI! Les mammographies réduisent le nombre de décès attribuables au cancer du sein. Les mammographies peuvent détecter en toute fiabilité les calcifications suspectes. L’échographie et l’ABUS ne remplacent pas la mammographie; on les utilise en complément à la mammographie.

Comment puis-je calculer mon risque?

Un calculateur de risque de cancer du sein est un outil qui peut vous aider, ainsi que votre médecin, à mieux comprendre votre risque et à prendre des décisions éclairées. Nous publions le modèle TYRER-CUZICK 8 (disponible en anglais seulement) puisqu’il vient de faire l’objet d’une mise à jour pour y inclure la densité mammaire en tant que facteur de risque. Il s’agit d’un modèle bien étudié et largement utilisé. Il est également rapide et facile d’utilisation. Vous n’avez qu’à cliquer sur « Imperial Units » (unités impériales) et, si vous connaissez votre densité, cliquez sur « BI-RADS® ATLAS ». Si vous ne connaissez pas votre densité, vous pouvez tout de même utiliser le calculateur et réessayer lorsque vous connaîtrez votre densité. Le modèle calcule votre risque pour les prochains 10 ans ainsi que votre risque à vie. Consultez-le.

What If I Have Dense Breasts?
Female doctor discussing with a patient

Méthodes de dépistage pour les femmes canadiennes avec des seins denses

Les tests de dépistage suivants sont décrits ci-dessous : mammographie, échographie, échographie 3D (ABUS), IRM, tomosynthèse.

Pourquoi un dépistage supplémentaire est-il nécessaire?

La mammographie réduit le nombre de décès attribuables au cancer du sein, mais il s’agit d’un outil de dépistage qui comporte des lacunes dans le cas des femmes avec des seins denses, car la mammographie ne détecte pas toujours les tumeurs cancéreuses dans les seins denses.

Dans 50 % des cas, les mammographies peuvent ne pas détecter le cancer dans les seins les plus denses. Par conséquent, les femmes avec des seins denses devraient envisager des tests de dépistage supplémentaires en complément à leur mammographie. Une échographie ou une IRM en complément à une mammographie augmente considérablement le taux de diagnostic du cancer chez les femmes avec des seins denses.

Au Canada, il n’est pas facile d’avoir accès à des tests de dépistage supplémentaires. Vous devrez peut-être défendre vos droits.

Mammographie

Qu’est-ce que c’est? La mammographie permet de radiographier des seins sur plusieurs angles. C’est le seul moyen qui peut déterminer la densité mammaire.  

Points positifs:  Au cours des 30 dernières années, la mammographie a permis de réduire de 35 % le nombre de décès par détection précoce.

Limites: Chez les femmes avec des seins denses, les tissus denses et le cancer apparaissent en blanc sur une mammographie, ce qui rend difficile la détection du cancer. La mammographie utilise des rayonnements à faible dose.

Accessibilité: La mammographie de dépistage est disponible partout au Canada, sauf au Nunavut. La mammographie numérique est largement disponible et elle est plus précise que la mammographie analogique en ce qui concerne les seins denses.

 

why breast density matters

Échographie

Qu’est-ce que c’est? L’échographie utilise des ondes sonores à haute fréquence pour produire des images du sein. 

Points positifs: Lorsqu’elle est utilisée en complément à la mammographie, l’échographie augmente le taux de détection du cancer jusqu’à 97 %. Elle détecte de 3 à 4 cancers supplémentaires pour chaque 1 000 femmes. Elle peut détecter le cancer dans des seins denses à un stade précoce. Il s’agit d’un test rapide, sécuritaire et non invasif. Aucun rayonnement n’est utilisé.

Limites: L’échographie est un test très sensible, généralement utilisé à des fins de diagnostic et non de dépistage. Elle peut détecter des anomalies qui nécessitent un examen approfondi. L’échographie seule n’est pas recommandée comme outil de dépistage du cancer du sein.   

Accessibilité: Une ordonnance pour une échographie n’est généralement pas émise à moins qu’on constate un résultat suspect sur une mammographie, une IRM ou un examen clinique des seins. Il pourrait y avoir une clinique privée dans votre ville qui ne demande pas une ordonnance d’un médecin ou d’une infirmière praticienne. MISE À JOUR : En Colombie-Britannique, l’échographie de dépistage est maintenant couverte par le régime de services médicaux (Medical Services Plan) pour les femmes avec des seins denses si le médecin de famille ou l’infirmière praticienne leur fournissent une ordonnance. 

Échographie automatisée des seins (ABUS) (échographie 3D)

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’une échographie 3D. Des ondes sonores reconstituent les images du sein en 3 dimensions.

Points positifs: ABUS peut détecter de petits cancers invasifs sans atteinte ganglionnaire qui n’ont pas été identifiés au préalable par la mammographie. ABUS détecte 3,6 cancers supplémentaires pour chaque 1 000 femmes ayant fait l’objet d’un dépistage à la suite d’une mammographie. Lorsqu’on utilise ABUS en complément à la mammographie, son efficacité est de 94 à 97 %. Cet examen est exempt de radiation.

Limites: ABUS peut détecter des anomalies qui ne sont pas visibles sur une mammographie. Certaines de ces anomalies peuvent nécessiter une échographie supplémentaire ou une biopsie. N’oubliez pas de résister à l’anxiété que provoquent les faux positifs puisque la majorité de ces anomalies ne sont pas cancéreuses.

Accessibilité: À l’heure actuelle, ABUS est disponible en Ontario et en Alberta.

En Ontario, pour pouvoir utiliser ABUS, les patients doivent défrayer les coûts et certains régimes d’assurance privée ou collectifs peuvent couvrir une partie des coûts. ABUS est offert au centre-ville de Toronto et à Barrie.

En Alberta, ABUS est couvert par le régime d’assurance-maladie de l’Alberta (Alberta Health Insurance Commission [AHIC]) pour les femmes avec des seins denses qui sont admissibles. Un certain nombre de cliniques offrent ABUS.

 

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Qu’est-ce que c’est? L’IRM utilise des champs magnétiques, des impulsions de radiofréquence et un ordinateur pour produire des images détaillées du sein.

Points positifs: De tous les systèmes d’imagerie, c’est l’IRM qui détecte le plus de cancers. Il s’agit d’un outil de dépistage efficace pour les femmes avec des seins denses. L’IRM permet d’Identifier au moins 18 cancers supplémentaires pour chaque 1 000 femmes. Cet examen est exempt de radiation. L’IRM est généralement recommandée pour les femmes présentant le risque de cancer le plus élevé (celles qui portent le gène du cancer du sein, celles qui ont subi une radiographie de la paroi thoracique pour le traitement d’un lymphome et celles atteintes d’une maladie génétique rare).

Limites: L’IRM est susceptible de produire plus de faux positifs, ce qui nécessitera une biopsie. Elle nécessite également une injection intraveineuse de contraste.

Accessibilité: L’IRM est offerte partout au Canada, mais elle n’est pas utilisée comme outil de dépistage. Elle est actuellement utilisée en complément à la mammographie chez les patientes à risque élevé (porteuses du gène BRCA, forts antécédents familiaux, ou antécédents de radiothérapie thoracique). Il y a un certain nombre de centres privés où l'on peut faire une IRM et où la recommandation d’un médecin est nécessaire.

 
 

Tomosynthèse

Qu’est-ce que c’est? Également connue sous le nom de mammographie 3D, la tomosynthèse réalise plusieurs fines coupes d’images de sorte que les tissus qui se chevauchent sont moins susceptibles de masquer une tumeur cancéreuse. La patiente est placée exactement dans la même position que pour une mammographie ordinaire.

Points positifs: Par rapport à la mammographie numérique, la tomosynthèse augmente le taux de détection des tumeurs invasives de 1 à 2 cancers supplémentaires pour chaque 1 000 femmes. Utilisée en complément à la mammographie, la tomosynthèse diminue le taux des faux positifs.

Limites: Dans les seins denses, la tomosynthèse ne détecte pas autant de cancers que l’échographie. La dose de radiation peut être plus élevée que celle d’une mammographie ordinaire, car l’acquisition d’images prend plus de temps. Lorsque la tomosynthèse est utilisée en complément à la mammographie, la dose de radiation est légèrement plus que le double de celle de la mammographie ordinaire.

Accessibilité: À l’heure actuelle, la tomosynthèse est surtout utilisée à des fins de diagnostic après la découverte d’une anomalie. Toutefois, en Alberta, les patientes de certaines cliniques font l’objet d’un dépistage au moyen d’une mammographie 2D et d’une tomosynthèse. Des études cliniques sont en cours au Canada visant à évaluer le rôle de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein.

 

Découvrir ma densité

Comment découvrir votre densité mammaire dans votre province.

Si vous avez déjà passé une mammographie, voici comment découvrir votre densité mammaire dans votre province.

COLOMBIE-BRITANNIQUE:
La divulgation de l’information sur la densité mammaire a été mise en application le 15 octobre 2018. On vous informera de votre catégorie de densité mammaire selon les résultats de votre mammographie : A, B, C ou D. Les catégories C et D représentent des seins denses. Si vous avez passé une mammographie avant le 15 octobre 2018, vous pouvez présenter une demande pour connaître votre densité mammaire en remplissant le formulaire Access to Information (demande d’accès à l’information, disponible en anglais seulement)
http://www.bccancer.bc.ca/…/SMP_Form-SMPRequestForAccessToR… Dans le champ information demandée, inscrivez « J’aimerais connaître ma catégorie de densité mammaire. »

Dernières nouvelles: L’échographie de dépistage est maintenant couverte sous le régime d’assurance-maladie provincial pour les femmes avec les seins denses, pourvu que le professionnel de la santé fournisse une demande. À Vancouver, l’échographie de dépistage est disponible chez X-Ray 505, Downtown Radiology, North Shore Imaging, BC Women’s et dans d’autres cliniques.


ALBERTA:
Votre fournisseur de soins de santé recevra un rapport dans lequel se trouve une description en mots ou en lettres (A, B, C ou D) de votre densité mammaire. Vous pouvez demander à votre fournisseur de vous dire les résultats du rapport. L’Alberta veut formaliser l’avis directe de la densité mammaire pour toutes les femmes. Le résultat de la mammographie sera bientôt inclus dans votre portail personnel de santé. Présentement, certaines cliniques de l’Alberta comme MayFair, Canada Disgnosctics, EFW, Pureform Radiology et MIC Medical Imaging offre l’échographie de dépistage aux femmes avec des seins denses. Ce service est payé par les services de santé de l’Alberta, peu importe l’établissement choisi.


SASKATCHEWAN:
La divulgation de l’information sur la densité mammaire a été mise en application en novembre 2018
pour les femmes avec une densité de plus de 75 pour cent. On vous informera de votre catégorie de densité mammaire dans la lettre qui annonce les résultats de votre mammographie SEULEMENT si votre densité est supérieure à 75 pour cent. On vous demandera alors de revenir chaque année pour une mammographie. On avertit aussi votre professionnel de la santé si votre densité est supérieure à 75 pour cent. Toutefois, les seins denses sont ceux qui ont 50 pour cent ou plus de tissus denses. Par conséquent, les femmes de la catégorie de 50 à 75 pour cent de densité mammaire ne sont pas informées qu’elles ont les seins denses, car cette information n’est pas enregistrée. Nous continuons d’exercer des pressions. Pour exprimer vos préoccupations au sujet de la non-divulgation d’information aux femmes dans la catégorie de densité mammaire de 50 à 75 pour cent, veuillez communiquer avec le ministre de la Santé, l’honorable Jim Reiter : He.minister@gov.sk.ca


MANITOBA
C'est à partir du 20 juin 2019 qu'on a commencé à informer les femmes au sujet de leur densité mammaire quand celle-ci dépassait 75%. L'information est indiquée dans votre rapport des résultats de mammographie UNIQUEMENT si votre densité mammaire est supérieure à 75%, votre professionnel de la santé est aussi tenu informé de votre densité. Cependant, les seins denses se traduisent par des seins qui présentent 50% de tissus denses ou plus. Les femmes dont la densité mammaire est entre 50 et 75% ne seront pas notifiées de leurs densités puisque celles-ci ne sont pas enregistrées.


ONTARIO: On vous informera de votre densité mammaire par la poste seulement si votre densité est supérieure à 75 pour cent. On vous demandera de revenir chaque année pour passer une mammographie. On avertira aussi votre professionnel de la santé si votre densité est supérieure à 75 pour cent. Toutefois, les seins denses sont ceux qui ont 50 pour cent ou plus de tissus denses. Les femmes de la catégorie de 50 à 75 pour cent de densité mammaire ne sont pas informées qu’elles ont les seins denses, car cette information n’est pas enregistrée. Toutefois, certains radiologistes en Ontario décrivent la catégorie de densité mammaire en mots dans la lettre d’accompagnement envoyée au professionnel de la santé. Veuillez lui demander si des informations supplémentaires ont été fournies. Nous continuons d’exercer des pressions en Ontario. Pour exprimer vos préoccupations au sujet de la non-divulgation d’information aux femmes dans la catégorie de densité mammaire de 50 à 75 pour cent, veuillez communiquer avec la ministre de la Santé, l’honorable Christine Elliott : Christine.elliott@pc.ola.org.


QUÉBEC:
Le rapport de mammographie envoyé à votre professionnel de la santé contient une description de votre densité mammaire en pourcentage. Chaque rapport contient la catégorie de densité. L’information ne vous sera PAS divulguée directement, mais vous pouvez la demander. Cette information se trouve à la troisième ligne du rapport. Les femmes avec une densité mammaire de plus de 75 pour cent et des antécédents familiaux se voient proposer une échographie de dépistage. Nous continuons d’exercer des pressions pour que l’information soit divulguée. Pour exprimer vos préoccupations au sujet de la non-divulgation de cette information, veuillez communiquer avec la ministre de la Santé, Danielle McCann :
ministre.responsable@msss.gouv.qc.ca


NOUVELLE-ÉCOSSE:
Exciting news! Breast density notification will roll out across Nova Scotia beginning in October 2019. You will be informed of your breast density category in your mammogram results letter: A, B, C or D. Category C and D are dense breasts. If your mammogram was prior to October 2019, you can request your breast density category by contacting NBSP at 902 473 3960 or 1 800 565 0548 for more information.


NOUVEAU-BRUNSWICK:
Le gouvernement s'est engagé à aviser toutes les femmes de leur densité mammaire et il devrait commencer à le faire plus tard en 2019. Actuellement, le rapport de votre mammographie contient une description littérale ou en poucentage de votre densité mammaire. Si vous voulez apprendre plus sur votre densité, vous pouvez demander à votre professionnel de la santé de vous éclairer sur le contenu de votre rapport. Si vous voulez accéder à votre rapport par vous-même, soumettez l'un des formulaires ci-dessous à Vitalite ou Horizon Health Network.

Horizon - Formulaire de demande pour patients
Vitalite - Formulaire de demande pour

Dossier de santé - numéro de télécopieur/adresse


Île-du-Prince-Édouard
Les fournisseurs de soins de santé sont actuellement avisés si la densité mammaire dépasse est de75 %. Les femmes ne sont pas avisées si leur densité mammaire est supérieure à 75 %, mais elles sont rappelées annuellement pour une mammographie. L’Île-du-Prince-Édouard s’est récemment engagée à informer TOUTES les femmes de leur densité mammaire. La mise en oeuvre de la notification de la densité mammaire est prévue pour cet automne.


TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
Aucune information au sujet de votre densité mammaire ne vous est fournie. Votre fournisseur de soins de santé est avisé si la densité mammaire dépasse est de 75%. On vous demandera alors de revenir chaque année pour passer une mammographie. Toutefois, les seins denses sont ceux qui ont 50 pour cent ou plus de tissus denses. Par conséquent, les femmes de la catégorie de 50 à 75 pour cent de densité mammaire ne sont pas informées qu’elles ont les seins denses, car cette information n’est pas enregistrée. Nous continuons d’exercer des pressions. Pour exprimer vos préoccupations au sujet de la non-divulgation d’information aux femmes dans la catégorie de densité mammaire de 50 à 75 pour cent, veuillez communiquer avec le ministre de la Santé : hcsminister@gov.nl.ca hcsminister@gov.nl.ca


TERRITOIRES DU NORD-OUEST et le YUKON:
Aucune information au sujet de votre densité mammaire ne vous est fournie. On avertit votre professionnel de la santé si la densité mammaire est de 75 pour cent ou plus. Les femmes de la catégorie de 50 à 75 pour cent de densité mammaire ne sont pas informées qu’elles ont les seins denses, car cette information n’est pas enregistrée. Dans les Territoires du Nord-Ouest, on demande aux femmes avec une densité mammaire supérieure à 75 pour cent de revenir chaque année pour passer une mammographie.

Lire Notre Brochure

Finding out my density

Avis de non-responsabilité médicale

Le site Web Dense Breast Canada sert à:
1. Faire mieux connaître aux femmes les risques liés aux seins denses;
2. Encourager le plaidoyer et la communication au sujet des tissus mammaires denses.
Nous avons inclus des références, le cas échéant, pour nous assurer que l'information fournie est fondée sur des preuves. Toutefois, nous ne pouvons garantir que les informations sur le site soient exemptes d'erreurs ou complètes. Le site Web n'est pas destiné à se substituer à l'avis médical d'un médecin. Pour obtenir des réponses à des questions précises sur la santé, veuillez consulter votre médecin. Bien que nous mentionnions sur ce site Web l'échographie mammaire automatisée (ABUS), nous ne sommes associés financièrement à aucune clinique privée qui offre des ABUS.